Prochain concert

son corps parlait pour ne pas mourir
pour ensemble de chambre (vents, violon, violoncelle)

interprété par le Nouvel Ensemble Moderne

lundi 20 août, 18h, salle François-Bernier, Domaine Forget (http://domaineforget.com)

Note de programme:

À la manière d’un conte oriental, des fils sonores s’entremêlent afin de faire naître et/ou survivre une mémoire. Certains éléments ne sont que des prétextes à la parole, des artéfacts remplaçables, des impulsions de vie. D’autres sont plutôt des efforts de legs de la construction d’un espace narratif endommagé par l’oubli.

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :