Découverte poétique : Pier Paolo Pasolini (Italie)

« (…)

Eh bien, je vais te confier, pour finir,
que je voudrais être un compositeur de musique,
vivre avec des instruments
dans la tour de Viterbo que je ne réussis pas à acheter,
dans le paysage le plus beau du monde, là où l’Arioste
aurait été fou de joie à se voir renaître dans une telle
innocence de chênes et collines, d’eaux et de ravins,
et là composer de la musique,
seule action expressive
peut-être, élevée, et indéfinissable comme les actions de la réalité. »

Pier Paolo Pasolini

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :