3 concerts à venir!

Si l’envie vous prend de vouloir écouter de la performance sonore dans les semaines qui viennent, j’aurai la chance de voir trois de mes oeuvres interprétées à Montréal par des musiciens hors du commun!

4 septembre, 20h – son corps parlait pour ne pas mourir
pour artiste vocal seul
Espace Cercle Carré (36 rue Queen, Vieux Port de Montréal)

Gabriel Dharmoo aura l’amabilité de présenter quelques extraits d’un « work in progress » à partir de mon texte son corps parlait pour ne pas mourir. Aussi au programme, des oeuvres en gestation de Marie-Pierre Brasset, Gabriel Dufour Laperrière, Marc Hyland, William Kuo, Gabriel Ledoux et Carmen Vanderveken!

Événement FB

p01

13 septembre, 19h30 – Intranquillités V : alors que nous maintenions près de nos bouches diamantées..
pour flûte bawu, vidéo et sons fixés
Salle Multimédia du Conservatoire de musique de Montréal

Marilène Provencher-Leduc reprend Intranquillités V : alors que nous maintenions près de nos bouches diamantées, pour flûte bawu, vidéo et sons fixés. Aussi au programme, des oeuvres de William Kuo, Charles-Philippe Tremblay-Bégin et Jonathan Goulet.

Intranquillités V_complet

3 octobre, 19h30 – Intranquillités IIb: Viitasaari
pour chariot, instrument à cordes pincées, percussions et composition en temps direct
Café l’Artère (7000 Avenue du Parc, Montréal)

Ce sera le premier concert officiel du fameux Projet K, un projet débile amorcé il y a maintenant quelques années. Après quelques apparitions et collaborations diverses, avec mes collègues Jean-François Casaubon, Émilie Sigouin, Benjamin Tremblay-Carpentier et Charles-Philippe Tremblay-Bégin, nous interpréterons ma pièce Intranquillités IIb: Viitasaari ainsi que, et surtout, la première Nord-Américaine d’Acustica de Mauricio Kagel…. plus de détails à venir!!IMG_4109

Publié par Symon Henry

Læ Symon Henry est un animal aquatique nocturne s’ébaubissant au contact des pensées complexes, des réalités fluides et des genres incertains. Ielle se transdisciplinarise principalement de musiques de concert, d’arts visuels et de poésies. Son recueil L’amour des oiseaux moches (2020, Omri) a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur Général ainsi qu’au Prix Émile-Nelligan et porté sur scène, avec sa musique et ses visuels, par l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :