« Si les oiseaux » au Prospero dès le 13 octobre!


Un spectacle important, magnifique, difficile dans ce que ce mot a de plus essentiel. Depuis ma première rencontre avec la metteure en scène Geneviève Blais au printemps dernier, j’ai ce projet dans les tripes. Écrire une musique qui permette d’insuffler de la vie à la parole qui dénonce, c’est une des motivations premières de mon travail, motivation perdue de vue parfois, au fil des aléas de la musique de concert, mais toujours sous-jacente.

Tous les moyens ont été bons pour supporter par mes sons le texte d’une rare force d’Erin Shields : mes habituels sheng et bawus, du erhu, du bodhran, et surtout mille objets-musique – arachides, pommes grenade, bassin d’eau, noix de Grenoble, pots de fleurs, rideaux de douche, etc. Une musique organique, d’objets, de matières, et très peu de traitement. Des voix et des souffles, aussi, surtout.

…venez voir/entendre ça!

Toutes les infos ICI.

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :