Création : Que mon silence portera à son plus petit doigt (j’ai ravalé révolte, goûte)

L’incroyable Krystina Marcoux créera ma pièce pour percussionniste solo lors de son récital de fin de maîtrise : Que mon silence portera à son plus petit doigt (j’ai ravalé révolte, goûte) 1er mai, 20h Salle Tanna Schulich de l’université McGill 527 Sherbrooke.O QC, Canada (514) 398-4547 Note de programme:

Fluxus festival: Performance at Wilhelmspalais

Performance for solo percussion, result of one year and a half of work: That my silence will bear at its smallest finger (I have swallowed revolt, taste) by Symon Henry performed by Kasia Kadlubowska Wihelmspalais Konrad-Adenauer-Straße 2, 70173 Stuttgart 0711 22280 16h15: acousmatic performance/installation (45′ tape piece) 17h: live performance (15-30′ percussion piece) 18h 15:Lire la suite « Fluxus festival: Performance at Wilhelmspalais »

Découverte poétique : Claude Gauvreau (Québec)

Des voix sans pores me disent que je mourrai enflammé dans la carbonisation Ce n’est pas vrai Je suis Dieu pour mes sourires secrets Et en vérité je suis moi-même Franc noble et plein de liberté Draggammalamalatha birbouchel Ostrumaplivi tigaudô umô transi Li Claude Gauvreau, Recul (Poèmes de détention, 1961) « Ce qui fait la valeur de laLire la suite « Découverte poétique : Claude Gauvreau (Québec) »

Découverte poétique : Pier Paolo Pasolini (Italie)

« (…) Eh bien, je vais te confier, pour finir, que je voudrais être un compositeur de musique, vivre avec des instruments dans la tour de Viterbo que je ne réussis pas à acheter, dans le paysage le plus beau du monde, là où l’Arioste aurait été fou de joie à se voir renaître dans uneLire la suite « Découverte poétique : Pier Paolo Pasolini (Italie) »

Création européenne de Container City : 30 janvier 2013

Container City, pour deux guitares, harmonicas et bande (2010, révision 2011) Concert : 30 janvier 2013 Interprètes : Caterina Caspari et Claudia Kampel Lieu : Musikhochschule Stuttgart, OPR Heure : à être déterminée

Découverte poétique : Serge Legagneur (Haïti/Québec)

Extrait de son long poème intitulé Inaltérable, datant de 1966 et publié en 1983 au Noroît (Montréal) :              de toi à moi la droite unique la cascade ardente sans pareille la parole        plus forte engorgée mon espace inconnu des dentales heureuses et du clavier une marche furieuseLire la suite « Découverte poétique : Serge Legagneur (Haïti/Québec) »

Découverte poétique : Nadia Tuéni (Liban)

Quelques extraits de son second recueil de poésie, l’âge d’écume, paru en 1965 aux éditions Seghers, à Paris : Le christ c’est l’autre je l’attends il a des yeux de verre un bec de corbeau rouge et le passé pour plaire un chagrin hiératique fait briller ses galets il dit hier soleils vous étiez nés àLire la suite « Découverte poétique : Nadia Tuéni (Liban) »

Prochain concert

son corps parlait pour ne pas mourir pour ensemble de chambre (vents, violon, violoncelle) interprété par le Nouvel Ensemble Moderne lundi 20 août, 18h, salle François-Bernier, Domaine Forget (http://domaineforget.com) Note de programme: À la manière d’un conte oriental, des fils sonores s’entremêlent afin de faire naître et/ou survivre une mémoire. Certains éléments ne sont que desLire la suite « Prochain concert »