« Si les oiseaux » au Prospero dès le 13 octobre!

Un spectacle important, magnifique, difficile dans ce que ce mot a de plus essentiel. Depuis ma première rencontre avec la metteure en scène Geneviève Blais au printemps dernier, j’ai ce projet dans les tripes. Écrire une musique qui permette d’insuffler de la vie à la parole qui dénonce, c’est une des motivations premières de mon travail, motivationLire la suite « « Si les oiseaux » au Prospero dès le 13 octobre! »

« même ton rire sonne faux », dit-elle @Ostrava

21 août 2015 – Magnifique performance de « même ton rire sonne faux », dit-elle à Ostrava, en Tchéquie, par Béatrice Laplante dans le cadre du festival international de musique contemporaine Ostrava Days. Mille mercis à Fruzsina Lanyi pour la réalisation de la robe! Extraits vidéos à venir très bientôt! Photos par Martin Popelar : Extrait de la partitionLire la suite « « même ton rire sonne faux », dit-elle @Ostrava »

Projet K aux Pas Sages ce vendredi!

Très hâte de sortir bawu et sheng ce vendredi 19 juin pour accompagner de magnifiques textes de Jean-François Casaubon et du collectif Panthères rouges! Toutes les infos ICI Extrait de derrière leurs peaux, de Jean-François Casaubon : je titube comme une grande trotteuse et tu fais couler le temps sur ton dos c’est déjà beaucoup de laLire la suite « Projet K aux Pas Sages ce vendredi! »

« I wish I was still kissing you in front of Oblomov » : captation vidéo et réflexions autour d’un grand aboutissement

Du côté de l’interprétation, j’ai recherché différents moyens de redonner une responsabilité fondamentale au musicien : la liberté – et donc le devoir – d’interpréter, dans le sens le plus noble du terme, une idée, et de la donner à entendre, une fois chargée de la personnalité du musicien, à « l’autre », l’auditeur, étranger au processus, et lui permettre d’entrer dans une familiarité d’esprit, de sens, avec le couple compositeur/interprète. « Je veux être anonyme et intime, parler sans parler si c’est possible » (Clarice Lispector) – je désire plus que tout, au fil de ma démarche, m’exprimer. Mais non pas un « moi » romantique, égoïste, égocentré. Un moi qui serait plutôt une sorte de prisme chargé de son époque, de son vécu, un prisme personnel par lequel une émotion collective pourrait être véhiculée. Un moi qui prendrait conscience de sa vacuité mais aussi de sa responsabilité face à son identité comme somme et croisement d’altérités et de vécus.

Intranquillités V revisité par Marilène Provencher-Leduc

Intranquillités V – Alors que nous maintenions près de nos bouches diamantées… pour performeur.e, vidéo et sons fixés Identité. Modes de pensée. Rapports au monde. Vision du « soi » donné.

Créations en février : I wish I was still kissing you in front of Oblomov

Plus que quelques semaines avant la création des deux pans de ma nouvelle pièce, I wish I was still kissing you in front of Oblomov Première partie : 12 février 2015 – 19h30 – Conservatoire de musique de Montréal performance pour voix amplifiée, ensemble et bande audiovidéo – événement Facebook – Antoine St-Onge, basson Matthias Soly-Letarte et ÉdouardLire la suite « Créations en février : I wish I was still kissing you in front of Oblomov »

Acustica de Kagel ou pourquoi ça nous a pris deux ans monter le premier show de Projet K

Projet K : de kossé? Le 3 octobre prochain, au Café l’Artère, se tiendra un évènement très particulier. Ce sera l’occasion d’assister à la naissance d’un projet de longue haleine porté par une bande d’artistes multidisciplinaires mi-fous, mi-visionnaires, pendant plus de deux ans. En effet, nous nous sommes d’abord rassemblés parce que nous avions en commun uneLire la suite « Acustica de Kagel ou pourquoi ça nous a pris deux ans monter le premier show de Projet K »

Lancement de mon ensemble : Projet K!!

(english follows) Pour son concert inaugural, Projet K présente Acustica, du compositeur argentin Mauricio Kagel, en première Nord-Américaine. Composée en 1970, cette œuvre de musique performative est d’une durée variable, entre 45 et 75 minutes. Teintée d’humour, elle requiert l’utilisation d’une quarantaine d’instruments construits ou choisis par les interprètes, faisant cohabiter sur scène objets usuelsLire la suite « Lancement de mon ensemble : Projet K!! »

Intranquillités V @ Septemberfest Montréal!

La sémillante Marilène Provencher-Leduc reprend ma pièce pour flûte bawu, vidéo et sons fixés! Ça se passe le 13 septembre prochain, à 19:30, à la Salle Multimédia du Conservatoire de musique de Montréal. Événement FB Aussi au menu: