Archives de tags | arab queer

L’amour des oiseaux moches interprété par l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+)

9 septembre, Centre Pierre-Péladeau (salle Pierre-Mercure), 19 h 30
Billetterie : https://bit.ly/3lKKGJc

*à cause des restrictions de voyage vers le Canada en provenance de l’Europe, nous avons dû annuler la représentation du 8 septembre et l’intrépide Matti Pulkki prendra la relève de Snežana Nešić à l’accordéon

Nouvelles oeuvres de :
Myriam Boucher / Symon Henry / Snežana Nešić / Annesley Black

ECM+, 9 musiciens dirigés par Véronique Lacroix

Solistes :
Sarah Albu, art vocal
Émilie Girard-Charest, violoncelle et scie musicale
Matti Pulkki, accordéon
Lucie Vigneault, danse

Billets / Infos / Galerie de partitions graphiques / Recueil de poésie et tableaux sonores

Billets / Infos / Galerie de partitions graphiques / Recueil de poésie et tableaux sonores

L’amour des oiseaux moches
partition graphique vidéo et texte de Symon Henry
(25 min ; voix, scie musicale, accordéon et orchestre de chambre, 2020)

Composé pour l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), dirigé par Véronique Lacroix
Avec le soutien financier de l’ECM+ et de la Fondation Socan

Il y a des mémoires pour creuser les mots sans souiller les tombes. Je ne peux tutoyer personne. Il n’y a pas d’altérité, seulement une alternance dans l’apparence. J’ai besoin de souplesse et de tension. Il ne faut pas qu’Albuquerque explose dans ma tête.
Nicole Brossard, Le Désert mauve

Je dessine le son. Pour qu’il puisse être interprété par des musicien·nes en concert, mais aussi pour qu’il puisse être entendu par tout un chacun, dans l’intimité de son écoute intérieure. En effet, je ne compose qu’avec des fusains, de l’encre ou des pastels en main, quelques règles simples en tête : un trait foncé correspond à un son fort, pâle à un son plus doux ; en haut de page il est aigu, plus bas il est grave ; chaque couleur correspond à un instrument ou groupe d’instrument, etc. 

L’amour des oiseaux moches correspond à l’aboutissement d’une décennie de démarche de ce type. Jusqu’à ce jour, je n’avais encore jamais mis en partition graphique mes propres textes. Or les démarches qu’on dit « individuelles » sont toujours, à mes yeux, le produit d’une communauté et c’est donc sous l’impulsion de Véronique Lacroix, directrice musicale, artistique et chef d’orchestre de l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), et avec le support immense et bienveillant de mes proches, que j’ai trouvé le courage d’assumer l’étendue des possibles de ma propre transdisciplinarité. Et par le fait même de ma propre identité — métisse égypto-québécoise, queer, amoureuse du bruit du monde :

Lire la Suite…

« L’amour des oiseaux moche » : nouveau recueil disponible !

Recueil de poésie et tableaux sonores / Poetry & sound paintings collection

nous dévalons une pente aérienne
un caillou sous la langue
sous les paupières nos varices belles

d’étiolement nos meutes
fabuleuses de magie

achat / purchase

L’amour des oiseaux moches entremêle tableaux sonores et poésie afin de livrer un récit initiatique explorant l’altérité par le corps, les mémoires et leurs mises en récit, les imaginaires du rêve et leur inscription dans le réel. Ces thèmes sont portés par quatre personnages : Vieux clown, Nour d’Outre-rêve, Louve que j’aime et Djinn l’éphémère. Illes évoluent dans une atmosphère imprégnée de réalisme magique culminant vers une forme d’idéal, apaisé et bienveillant. Le recueil explore, finalement, les possibles de mon identité métisse égypto-québécoise, queer, amoureuse du bruit du monde.

Ce projet correspond aussi à l’aboutissement d’une décennie de démarche transdisciplinaire. À ce jour, je n’avais encore jamais mis en partition graphique mes propres textes. C’est sous l’impulsion de Véronique Lacroix, directrice musicale, artistique et chef d’orchestre de l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), que j’ai trouvé le courage d’assumer l’étendue des possibles de ma propre transdisciplinarité. Elle m’a en effet passé la commande d’une mise en musique d’un conte poétique que j’écrirais et qui serait au cœur du spectacle principal de sa saison 2019-2020 : L’Outre-rêve – récits initiatiques transfrontaliers. Ce dernier devrait être présenté à l’automne prochain à Montréal puis en tournée allemande si la post-pandémie le permet.

Immense merci, aussi, au centre d’artistes La Chambre Blanche (Québec) et à son équipe pour l’accueil entre ses murs. C’est là que j’ai pu trouver l’espace mental et physique pour créer l’essentiel de ce qui est présenté ici.


Achat du recueil / Plus d’information sur le projet Galerie / Concert