Découverte poétique : Denis Vanier (Québec)

MORDU AU TALON Cet été m’aura pourri comme du sang dans le lavabo je ne vis plus mais reviendrai expliquer tout cela un coeur de déchets sur un drap de bouches closes il ne m’importe alors d’être n’importe où un aveugle qui hypnotise. (extrait de La morve des bonbons, 1998) LE DÉTACHEMENT Se détacher des plaiesLire la suite « Découverte poétique : Denis Vanier (Québec) »