Tag Archive | Kagel

Acustica de Kagel ou pourquoi ça nous a pris deux ans monter le premier show de Projet K

Projet K : de kossé?
Le 3 octobre prochain, au Café l’Artère, se tiendra un évènement très particulier. Ce sera l’occasion d’assister à la naissance d’un projet de longue haleine porté par une bande d’artistes multidisciplinaires mi-fous, mi-visionnaires, pendant plus de deux ans. En effet, nous nous sommes d’abord rassemblés parce que nous avions en commun

  • une grave envie de faire de géniales explorations musicales ensemble
  • un même besoin d’explorer les frontières entre la musique et d’autres formes d’art, en particulier le théâtre
  • l’idée naïve de jouer, en première nord-américain, l’œuvre colossale de Mauricio Kagel intitulée Acustica (1968-1970), pilier d’une jeune tradition de « musique théâtrale » ou « théâtre composé »

Nous avons donc commencé par répondre à ces impératifs en organisant de nombreuses séances d’improvisations, dirigées ou non, de quelques minutes ou de quelques jours, où nous avons appris à définir un peu qui nous avions le goût d’être.

Puis de discussions en projets personnels, nous en sommes finalement venus à choisir les premiers défis auxquels nous nous attaquerions. Au menu, reprises de classiques, de pièces récentes et créations. Et au menu du premier évènement, prendre le taureau par les cornes : créer Acustica à Montréal.

IMG_0468_web

Photo: Jonathan Goulet

 Acustica : de kossé?
Acustica, ce sont 127 fiches telles que celles-ci : Lire la Suite…

Lancement de mon ensemble : Projet K!!

acustica_web

(english follows)

Pour son concert inaugural, Projet K présente Acustica, du compositeur argentin Mauricio Kagel, en première Nord-Américaine.

Composée en 1970, cette œuvre de musique performative est d’une durée variable, entre 45 et 75 minutes. Teintée d’humour, elle requiert l’utilisation d’une quarantaine d’instruments construits ou choisis par les interprètes, faisant cohabiter sur scène objets usuels et objets à tendance ready-made. Ces instruments demandent à être exploré d’une manière libre ou avec une précision maniaque, selon les indications du compositeur. Chaque représentation se doit donc d’être unique, variant selon l’écoute des cinq interprètes et les instruments à leur disposition.

Acustica sera précédée de Intranquillités IIb: Viitasaari de Symon Henry, une pièce pour chariot, instrument à cordes pincées, percussions, et composition en temps direct.

Rendez-vous au Café l’Artère à 19h30

Lire la Suite…