Tag Archive | La Tournure

18 septembre, 14h : l’OSQ et Anne-Julie Caron créeront « voir dans le vent qui hurle les étoiles rire, et rire »

2016-07-26_IL_017(photo : Idra Labrie)

C’est le 18 septembre prochain, à 14h, au tout nouveau Pavillon Lassonde du Musée national des beaux-arts de Québec, que sera créée le projet le plus ambitieux auquel j’ai eu la chance de participer jusqu’à ce jour : une co-composition avec Yannick Plamondon, de 40 minutes, mixant mes partitions graphiques et ses « écritures classiques affectées d’électronique subjectives », et composé pour la marimbiste Anne-Julie Caron et l’Orchestre symphonique de Québec (dir. Fabien Gabel). Pour l’occasion, l’escalier monumental du pavillon Pierre Lassonde servira de grande scène. Le public pourra également participer à cette expérience artistique en faisant tinter leurs triangles en choeur au cours de cette présentation exclusive.

Le projet continuera à résonner par l’entremise d’un livre d’Art dont je suis particulièrement fier : ce dernier présente les 168 dessins qui ont servi à réaliser la partition! La chose a été travaillée en conspiration avec les ami.e.s de chez Les Éditions de la Tournure – Coop de solidarité, et de superbes textes ont été réunis et édités par l’incroyable MH Constance. Vous pourrez y lire le co-créateur de l’oeuvre, Yannick Plamondon, mais aussi Fabien Gabel, Bruno De Cat, Anaïs Castro,Catherine-Eve Gadoury et Marie-Hélène Constant!

Cliquez ICI pour vous procurer le livre en prévente!

Couverture

… quelques extraits de la partition :

Publication de « voir dans le vent… » @La Tournure!

Décidément, je suis entouré de gens formidables! En moins d’un mois, mes 168 dessins constituant la partie graphique du plus important projet de ma carrière à ce jour – voir dans le vent qui hurle les étoiles rire, et rire, co-composé avec Yannick Plamondon – ont été édités, mis en page et surtout magnifiquement préfacés afin de devenir un magnifique objet à imaginer sonorement publié, et qui sera publié avec le concours des éditions de La Tournure.

Disponible ICI en prévente!

Immense merci à Marie-Hélène Constant, qui signe l’accompagnement littéraire et qui donne l’immense poussée d’énergie nécessaire pour rendre tout ça possible, ainsi qu’à Stéphanie Séguin qui signe le design graphique. Immense merci aussi à l’Orchestre symphonique de Québec, au Musée des beaux-arts du Québec ainsi qu’à Yannick pour leur engagement constant et essentiel!

Tous les détails à venir très bientôt – en attendant, notez l’info suivante à vos agendas :
18 septembre 2016, 14h, grand escalier du nouveau Pavillon Lassonde du Musée des beaux-arts du Québec (Québec) – Orchestre symphonique de Québec (dir. Fabien Gabel) + Anne-Julie Caron (marimba solo) + électronique + lancement dudit livre. Ce sera juste wow.

« son corps parlait pour ne pas mourir » maintenant disponible!

945244_1045355658836518_8866953529098845752_n

Après quelque sept ans dans la mijoteuse, son corps parlait pour ne pas mourir est maintenant disponible pour achat EN LIGNE ou dans votre librairie indépendante préférée!

« je fais partie de ceux
qui traînent leur enfance
comme on traînerait
du sol
une lourde montgolfière

qui tentent inlassablement de rattraaper
le galet jeté à l’eau
mais qui souffrent d’une peur
viscérale
de la mer »

Mille mercis à tous ceux qui se sont déplacés pour le lancement en mars dernier!
… et mille mercis à ma famille musicale et artistique d’avoir prêté votre musique et vos voix à mes mots :

Lire la Suite…

Goulka – Zéa Beaulieu-April

survivants
nous avons le corps d’avant l’image
nous sommes gestes et actes avant apparition

il y eut la meute

nous restons proie volontaire
d’une espérance

ce qui rend vivant s’avère dangereux

stockvault-seaweed104948-Recovered

Recueil disponible sur le site de la tournure.

Vidéo-poème à partir d’un extrait de « son corps parlait pour ne pas mourir »

Merci à Cécile Gariépy pour ce vidéo-poème réalisé à partir d’un extrait de mon texte, son corps parlait pour ne pas mourir, à paraître en 2015 aux éditions de la Tournure.