Créer l’intime : Ghazi Moumneh / Grebmeier Forget / Henry / Brossard / Chokri @ la BANQ

Courriel promo_Creer l'intime

« kimono de fleurs blanches       de fleurs roses       la nuit porte des oranges dans tes mains       je voudrais que nous mourions comme le jour        puisque jamais nous ne pourrons retrouver ce petit cab qui nous menait dans le fond de la mer       bouche de truite rouge       repaire parfumé dans les coraux et les éponges qui nous examinaient avec leur regard nombreux       tu les chassais avec cette moue de framboise écrasée       le vent qui passait       courant de cuivre et de parfums       nous avions fait pousser un géranium dans la coupe d’une moule assassinée       dans tes oreilles des papillons coloraient nos musiques inventées par les lèvres du mirage englouti d’une ville       un grand fauteuil baroque s’en venait à la dérive de grand’mère à lunettes ovales       et cette étoile de frisson qui montait sur ta jambe gauche       le long du mollet       sur le genoux       dans le creux de la cuisse       mais soudain comme toute la mer a disparu       et le sel des cheveux       et le jour qui va paraître et qui est plus vide que le reste du monde »

Le vierge incendié (extrait), Paul-Marie Lapointe, 1948

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :