Tag Archive | Poésie québécoise

« son corps parlait pour ne pas mourir » maintenant disponible!

945244_1045355658836518_8866953529098845752_n

Après quelque sept ans dans la mijoteuse, son corps parlait pour ne pas mourir est maintenant disponible pour achat EN LIGNE ou dans votre librairie indépendante préférée!

« je fais partie de ceux
qui traînent leur enfance
comme on traînerait
du sol
une lourde montgolfière

qui tentent inlassablement de rattraaper
le galet jeté à l’eau
mais qui souffrent d’une peur
viscérale
de la mer »

Mille mercis à tous ceux qui se sont déplacés pour le lancement en mars dernier!
… et mille mercis à ma famille musicale et artistique d’avoir prêté votre musique et vos voix à mes mots :

Lire la Suite…

Laptop+poésie : « son corps parlait pour ne pas mourir » @Bleury, bar à vinyles

12187727_900482970000787_8787839267054659214_n

Première lecture publique – en fusion avec le noise génial d’Émilie Payeur – d’extraits de la version finale de son corps parlait pour ne pas mourir, long poème qui sera publié à l’hiver par les fabuleux être humains de La Tournure en collaboration avec Possibles Éditions.

Extrait :
tracés noirs au khôl autour de mes lèvres qui t’effraient dans ton sommeil – la culpabilité
le corps mort
la respiration lente toujours sur le côté
m’accompagne le qanûn accordé à la pureté feinte
l’intonation sérénissime parfaite comme ton Dieu d’amour vengeur
les versets les inflexions de ma voix derrière les paravents somptueux
mais j’ai toujours préféré Jaël tuant Sisera en lui enfonçant un pieu dans la tempe avec un marteau
c’est moins chaste et pur
moins virginal, plus humain
tu reconnais?

Goulka – Zéa Beaulieu-April

survivants
nous avons le corps d’avant l’image
nous sommes gestes et actes avant apparition

il y eut la meute

nous restons proie volontaire
d’une espérance

ce qui rend vivant s’avère dangereux

stockvault-seaweed104948-Recovered

Recueil disponible sur le site de la tournure.

Découverte poétique : Lino (Québec)

Lino_chambre-de-l'oubli

Lino, extrait de La chambre de l’oubi, 2008, ed. 400 coups

Vidéo-poème à partir d’un extrait de « son corps parlait pour ne pas mourir »

Merci à Cécile Gariépy pour ce vidéo-poème réalisé à partir d’un extrait de mon texte, son corps parlait pour ne pas mourir, à paraître en 2015 aux éditions de la Tournure.

3 concerts à venir!

Si l’envie vous prend de vouloir écouter de la performance sonore dans les semaines qui viennent, j’aurai la chance de voir trois de mes oeuvres interprétées à Montréal par des musiciens hors du commun!

4 septembre, 20h – son corps parlait pour ne pas mourir
pour artiste vocal seul
Espace Cercle Carré (36 rue Queen, Vieux Port de Montréal)

Gabriel Dharmoo aura l’amabilité de présenter quelques extraits d’un « work in progress » à partir de mon texte son corps parlait pour ne pas mourir. Aussi au programme, des oeuvres en gestation de Marie-Pierre Brasset, Gabriel Dufour Laperrière, Marc Hyland, William Kuo, Gabriel Ledoux et Carmen Vanderveken!

Événement FB

p01

13 septembre, 19h30 – Intranquillités V : alors que nous maintenions près de nos bouches diamantées..
pour flûte bawu, vidéo et sons fixés
Salle Multimédia du Conservatoire de musique de Montréal

Lire la Suite…

Sonore-là : cocomposition acousmatique avec Nicole Brossard

pièce acousmatique cocomposée par
Nicole Brossard et Simon Henry

créée le 11 mars 2014 à la Bibliothèque Nationale du Québec lors de la soirée « L’art pense : créer l’intime »

avec des extraits de textes de Saint-Denys Garneau, Albert Camus et Marguerite Duras

image du clip: esquisse pour la partition de la pièce « Intranquillités III : c’est en liesse » de Symon Henry