🟥🔥 Début de la diffusion complète et gratuite, en ligne, de « je suis calme et enragé·e » 🔥🟥

Écoutez, feedbackez, partagez abondemment s’il vous plaît, que ces textes de Roxane Desjardins et ces voix vocales, instrumentales et humaines résonnent autant que possible !

Avec le début de cette diffusion, c’est pas moins d’une décennie de vie créative qui trouve son aboutissement. Une décennie de rencontres intenses, sublimes, déconcertantes, avec des interprètes et des partenaires incroyables. Une décennie d’apprentissages difficiles aussi, où pris conscience qu’aucun projet ne vaut de travailler avec des individus ou des organisations culturelles toxiques. Grâce à mon équipe des tous premiers instants, et à des nouvelles personnes magiques qui se sont jointes en cours de route, nous avons pu faire aboutir – la veille du déconfinement des salles de spectacles 🥹😅– ce projet complètement idéaliste de rencontre et de dialogue, cet écho démesuré à un printemps érable tout aussi démesuré. Chaque moment de répétition, chaque réunion avec Line Nault, Georges-Etienne D’Entremont, Roxane Desjardins, Joane Hétu, Palardy Roger, Cléo Palacio-Quintin, Christine Curnillon, Guillaume Barrette, Catherine Fée-Pigeon, Kevin Gironnay furent des instants de bonheur immense, de privilège artistique, que je chérirai toute ma vie. Merci tellement, mais tellement.

Collectif Ad lib
Voix : Zéa Beaulieu-April, Gabriel Dharmoo, Laura Dp, Vincent Ranallo
Émilie Mouchous (électronique), Benjamin Tremblay Carpentier (harmonicas et électronique)

Productions SuperMusique
Cléo Palacio-Quintin (flûtes), Craig Pedersen (trompette), Guido Del Fabbro (violon), Émilie Girard-Charest (violoncelle), Stéphane Diamantakiou (contrebasse), Corinne René (percussions)

Direction artistique et musicale, composition : Symon Henry
Texte : Roxane Desjardins
Co-direction artistique : Line Nault
Direction de production : Joane Hétu
Direction technique et régie : Guillaume Barrette
Éclairages : Catherine Fournier-Poirier
Sonorisation : Kevin Gironnay

Ce projet a été composé pour l’AOJM – Association des orchestres de jeunes de la Montérégie par Georges-Étienne d’Entremont : partie remise pandémique pour cette collaboration !

Il a été réalisé avec le soutien financier du Canada Council for the Arts | Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal, de l’Ensemble SuperMusique, de Symon Henry et de la SMCQ

Coproduction Symon Henry/Ensemble Ad lib, Productions SuperMusique et Groupe Le Vivier

« L’ongle le vernis » en librairie

Jour de fête 🥳🥰

L’ONGLE LE VERNIS Aujourd’hui en librairie! 💥

Nicole Brossard – poésie
Symon Henry – tableaux sonores

Alors que tout se croise, s’invalide et se relance dans la chaleur éphémère des poitrines, que l’abstraction frôle nos méthodes secrète de présence, comment nommer les gestes d’abîme, le fondu enchaîné de nos apparitions; comment faire pronom du chassé-croisé de nanosecondes et de réalité augmentée qui parcourent désormais notre lexique et l’immense vie qui continue son oui?

«L’ongle le vernis» renouvelle le militantisme féministe et intellectuel de Nicole Brossard qui, toujours aussi actuelle, introduit dans son oeuvre les identités plurielles et leurs possibilités langagières. Ce livre d’artiste rejoint notre temps fragmenté : du corps aux matières inénarrables de jadis, du présent continu à l’oxygène, l’autrice franchit tout, bras ouverts, une étincelle à la main. Ici, les œuvres de Symon Henry sont bien plus que le témoignage d’une grande amitié; elles sont la raison du poème, la réponse à ses audaces.

*

Extrait

au chiffre cinq tu observes
une éclosion de possibles pronoms
entre l’encre et le vernis d’écriture
une esthétique du pluriel

certes le soleil, champs familiers
de guerres et de cadavres

de femmes concentrées là à enfanter
porteuses d’eau de vie et de nombrils
crieuses de nuit dans l’écho
des nœuds et barbelés d’humanité

*

La superbe équipe 💅

Direction littéraire: Mélissa Labonté & Charlotte Francoeur
Tableaux sonores: Symon Henry
Conception graphique: Turcotte Design
Révision linguistique: Valérie Mailhot

Repérez le livre papier ou numérique dans votre librairie préférée :
https://www.leslibraires.ca/livres/l-ongle-le-vernis-nicole-brossard-9782897663629.html?fbclid=IwAR1UvRO5yGBLKbTYy-PujWlUipUEV_AXdiZ_8Qpc6oIsupDsBaGGL7BijcM

je suis calme et enragé·e : création en chair et en os !

DIMANCHE 27 FÉVRIER 2022 | 13:00 et 15:00
STUDIO MULTIMÉDIA | CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DE MONTRÉAL

Billetterie : https://bit.ly/3geWPlD
Événement facebook : https://www.facebook.com/events/303428384941561/

Collectif Ad lib
Voix : Zéa Beaulieu-April, Gabriel Dharmoo, Laura Doyle Péan, Vincent Ranallo
Émilie Mouchous (électronique), Benjamin Tremblay-Carpentier (harmonicas et électronique)
Ensemble SuperMusique
Cléo Palacio-Quintin (flûtes), Craig Pedersen (trompette), Guido Del Fabbro (violon),
Émilie Girard-Charest (violoncelle), Stéphane Diamantakiou (contrebasse), Corinne René (percussions)

Direction artistique et musicale, composition : Symon Henry
Texte : Roxane Desjardins
Co-direction artistique : Line Nault
Direction de production : Joane Hétu
Direction technique et régie : Guillaume Barrette
Éclairages : Catherine Fournier-Poirier
Sonorisation : Kevin Gironnay

« Nous étions masques, miracles,/empêtrées dans l’enthousiasme,/mystère longtemps guetté,/apparitions- disparitions,/habitudes qui sonnent faux. »

C’est par ces mots de Roxane Desjardins que s’ouvre le spectacle transdisciplinaire « je suis calme et enragé·e », un projet aussi ambitieux que vulnérable et donnant à entendre 6 tableaux sonores – partitions musicales visuelles composées par Symon Henry – pour autant de poèmes explorant « des positions de détresse et de vertige par rapport à l’histoire, à l’ampleur de l’humanité, aux désastres écologiques qui se profilent », selon les mots de Desjardins. L’œuvre est organisée autour de ces différentes positions, qui ont été choisies pour la résonance toute particulière qu’elles ont avec les sensibilités communes des artistes impliqués. En effet, nous avons toustes été profondément marqué·es par l’exaltation et l’idéalisme, mais aussi par la résignation et la résilience qui nourrissaient les réflexions de tout un chacun en écho au mouvement social ayant secoué le Québec au printemps 2012, impulsion initiale du présent projet.

Ces partitions sont interprétées par 4 voix (Zéa Beaulieu-April, Gabriel Dharmoo, Laura Doyle Péan et Vincent Ranallo) entonnant la musique en chœur, déclamant le texte en toute intimité, ou l’explorant en filant des contrepoints criants d’actualité. Ielles sont accompagné·es par deux solistes instrumentaux (Émilie Payeur, électronique et Benjamin Tremblay-Carpentier, harmonicas et électronique) ainsi que par l’ensemble SuperMusique comme autant d’échos à leurs individualités et à leur participation aux mouvements de foules qui nous traversent au quotidien.

Je veux un gun,
pour trouer cette page
d’un point final,
devenir ce pauvre homme
qui parle seul dans la rue,
je suis calme et enragé,
cela s’appelle la précision :

Tous ces instants
à en peindre la pesanteur
dans la plus pure horreur zen.

Vendre des armes et des peaux, Denis Vanier

Ce projet a été composé pour l’Orchestre symphonique des jeunes de la Montérégie dirigé par Georges-Étienne d’Entremont : partie remise pandémique pour cette collaboration !

Il a été réalisé avec le soutien financier du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal, de l’Ensemble SuperMusique, de Symon Henry et de la SMCQ

Coproduction Symon Henry/Ensemble Ad lib, Productions SuperMusique et Le Vivier

Filages et retissages : vivacités “orientales” dans la poésie québécoise

J’ai eu le bonheur de commissarier une table-ronde dans le cadre des Rencontres multilingues en poésie 2022, organisées par La poésie partout. Au programme, une discussion ponctuée de lectures, animée Mélikah Abdelmoumen, avec Emné Nasereddine, Nada Sattouf, Isabelle St-Pierre et Elkahna Talbi

L’amour des oiseaux moches interprété par l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+)

9 septembre, Centre Pierre-Péladeau (salle Pierre-Mercure), 19 h 30
Billetterie : https://bit.ly/3lKKGJc

*à cause des restrictions de voyage vers le Canada en provenance de l’Europe, nous avons dû annuler la représentation du 8 septembre et l’intrépide Matti Pulkki prendra la relève de Snežana Nešić à l’accordéon

Nouvelles oeuvres de :
Myriam Boucher / Symon Henry / Snežana Nešić / Annesley Black

ECM+, 9 musiciens dirigés par Véronique Lacroix

Solistes :
Sarah Albu, art vocal
Émilie Girard-Charest, violoncelle et scie musicale
Matti Pulkki, accordéon
Lucie Vigneault, danse

Billets / Infos / Galerie de partitions graphiques / Recueil de poésie et tableaux sonores

Billets / Infos / Galerie de partitions graphiques / Recueil de poésie et tableaux sonores

L’amour des oiseaux moches
partition graphique vidéo et texte de Symon Henry
(25 min ; voix, scie musicale, accordéon et orchestre de chambre, 2020)

Composé pour l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), dirigé par Véronique Lacroix
Avec le soutien financier de l’ECM+ et de la Fondation Socan

Il y a des mémoires pour creuser les mots sans souiller les tombes. Je ne peux tutoyer personne. Il n’y a pas d’altérité, seulement une alternance dans l’apparence. J’ai besoin de souplesse et de tension. Il ne faut pas qu’Albuquerque explose dans ma tête.
Nicole Brossard, Le Désert mauve

Je dessine le son. Pour qu’il puisse être interprété par des musicien·nes en concert, mais aussi pour qu’il puisse être entendu par tout un chacun, dans l’intimité de son écoute intérieure. En effet, je ne compose qu’avec des fusains, de l’encre ou des pastels en main, quelques règles simples en tête : un trait foncé correspond à un son fort, pâle à un son plus doux ; en haut de page il est aigu, plus bas il est grave ; chaque couleur correspond à un instrument ou groupe d’instrument, etc. 

L’amour des oiseaux moches correspond à l’aboutissement d’une décennie de démarche de ce type. Jusqu’à ce jour, je n’avais encore jamais mis en partition graphique mes propres textes. Or les démarches qu’on dit « individuelles » sont toujours, à mes yeux, le produit d’une communauté et c’est donc sous l’impulsion de Véronique Lacroix, directrice musicale, artistique et chef d’orchestre de l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), et avec le support immense et bienveillant de mes proches, que j’ai trouvé le courage d’assumer l’étendue des possibles de ma propre transdisciplinarité. Et par le fait même de ma propre identité — métisse égypto-québécoise, queer, amoureuse du bruit du monde :

Lire la suite « L’amour des oiseaux moches interprété par l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) »

Le Désert mauve – un livre à traduire

Après plus de péripéties que je n’aurais jamais pu l’imaginer, la phase 2 de création de mon opéra, d’après le roman « Le Désert mauve » de Nicole Brossard, vient tout juste d’être créée à Québec, lors du Mois Multi x Printemps de la musique. La diffusion en direct vient tout juste d’être remise en ligne… visionnez-là ICI (deuxième partie de la soirée) !

Et jetez un œil au show par l’entremise de la lentille d’Agrume agrume :

Quelques images, croquées par la même Agrume Agrume, de l’Expo présentée en parallèle :

Le Désert mauve – un livre à traduire

Quatre évènements clôtureront une résidence de création en mai, à Québec, autour de mon projet d’opéra basé sur le roman iconique Le Désert mauve de Nicole Brossard. Avec une équipe absolument incroyable (et intrépide de base, mais d’autant plus dans le contexte !), nous explorerons des rouleaux, de larges tableaux et des miniatures sonores associés à différents éléments du roman de Brossard, partitions que j’ai peintes puis numérisées entre 2018 et l’été dernier. Certaines seront fixes, d’autres animées, et d’autres remixées en temps réel par l’entremise d’une lutherie numérique créée sur mesure pour l’occasion par Alexandre Burton, du studio Artificiel.

Le désert mauve – tableaux sonores

Exposition
– 20 au 23 mai

Charpente des fauves (Québec)
Informations et modalités de visite : https://mmrectoverso.org/portfolio/le-desert-mauve-tableaux-sonores/

Identité et créativité dans Le Désert mauve et L’amour des oiseaux moches

Conférence I
– 21 mai
, 9h35 à 10h05
Informations et lien zoom : https://www.digmusiquequebec.ca/programmation/rencontres/subjectivites-genrees-et-creation-musicale/

Altérité et création

Conférence II
– 21 mai
, 17h à 18h
Informations et inscription : https://mmrectoverso.org/portfolio/alterite-et-creation/

Le Désert mauve – un livre à traduire

Performance musicale
– 22 mai
, 21h à 22h30
Informations et billets : https://mmrectoverso.org/portfolio/cabaret-dejante/

Mélanie, une adolescente en quête d’absolu, sillonne le désert de l’Arizona pour exorciser la peur et la réalité, espérant échapper au quotidien lent du motel que dirige sa mère, près de Tucson. Sa rencontre avec l’excessive Angela Parkins multipliera les actes de révolte et de pure joie. Dans les intervalles de la narration, se dresse la présence menaçante de « l’homme long » comme l’histoire du monde et de la science. Tel est le récit que découvre la traductrice Maude Laures qui l’envoûte et qu’elle décide de traduire après s’être imprégnée des personnages, avoir imaginé leurs dialogues et refait les paysages de l’inq­­­uiétante beauté du désert.

Le Désert mauve — un livre à traduire, est une traduction sonore du roman Le Désert mauve de Nicole Brassard. Des partitions musicales graphiques interprétées par des musicien·ne·s de concert composent les bases du projet d’opéra. Entrent en résonance l’imaginaire poétique de Nicole Brossard, celui de l’auteure fictive du premier récit — Laure Angstelle —, celui de la traductrice Maude Laures ainsi que de l’univers sonore de Symon Henry. Ielle a cherché à s’imprégner des personnages du roman et à imaginer les textures harmoniques irisées de leur environnement sonore, aux couleurs complexes, modulant constamment entre consonance et riche rugosité à l’image des couleurs du désert, toujours semblables, toujours différentes dans l’infinie complexité des détails.

Voix : Sarah Albu (Mélanie 1), Catherine Debard (La narratrice), Talia Fuchs (Mélanie 2)
Ensemble : Émilie Mouchous (artiste électroacoustique), Benoît Fortier (cor), Rémy Bélanger de Beauport (multi-instrumentiste)
Direction artistique et musicale : Symon Henry
Coach d’interprétation et accompagnement : Line Nault
Lutherie numérique : Alexandre Burton (studio Artificiel)

**Toutes les partitions du projet – originales et reproductions – sont en ventes afin de le financer :
Galerie 1 (Prologue) / Galerie 2 (Un livre à traduire) / Galerie 3 (Un livre à traduire – suite)

« L’amour des oiseaux moche » : nouveau recueil disponible !

Recueil de poésie et tableaux sonores / Poetry & sound paintings collection

nous dévalons une pente aérienne
un caillou sous la langue
sous les paupières nos varices belles

d’étiolement nos meutes
fabuleuses de magie

achat / purchase

L’amour des oiseaux moches entremêle tableaux sonores et poésie afin de livrer un récit initiatique explorant l’altérité par le corps, les mémoires et leurs mises en récit, les imaginaires du rêve et leur inscription dans le réel. Ces thèmes sont portés par quatre personnages : Vieux clown, Nour d’Outre-rêve, Louve que j’aime et Djinn l’éphémère. Illes évoluent dans une atmosphère imprégnée de réalisme magique culminant vers une forme d’idéal, apaisé et bienveillant. Le recueil explore, finalement, les possibles de mon identité métisse égypto-québécoise, queer, amoureuse du bruit du monde.

Ce projet correspond aussi à l’aboutissement d’une décennie de démarche transdisciplinaire. À ce jour, je n’avais encore jamais mis en partition graphique mes propres textes. C’est sous l’impulsion de Véronique Lacroix, directrice musicale, artistique et chef d’orchestre de l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), que j’ai trouvé le courage d’assumer l’étendue des possibles de ma propre transdisciplinarité. Elle m’a en effet passé la commande d’une mise en musique d’un conte poétique que j’écrirais et qui serait au cœur du spectacle principal de sa saison 2019-2020 : L’Outre-rêve – récits initiatiques transfrontaliers. Ce dernier devrait être présenté à l’automne prochain à Montréal puis en tournée allemande si la post-pandémie le permet.

Immense merci, aussi, au centre d’artistes La Chambre Blanche (Québec) et à son équipe pour l’accueil entre ses murs. C’est là que j’ai pu trouver l’espace mental et physique pour créer l’essentiel de ce qui est présenté ici.


Achat du recueil / Plus d’information sur le projet Galerie / Concert


Photoshoot Tédal/Bijuryia !

Nouvelle année, nouvelle photo d’artiste, même genderqueer transdisciplinaire. #ille ou #iel svp ☺️
New year, new shot, same transdisciplinary genderqueer. 
#theythem please ☺️
📸 argentique : Alexandre Turgeon Dalpé
💅: Bijuriya Drag
#letsqueerthingsup

Nouvel album /// New Album

Mon premier album sera disponible à partir du 31 janvier, mais gênez-vous pas, surtout, pour le précommander ICI !! /// My first release will be available on January 31st, but feel free to preorder HERE !!

Extraits, infos et prévente
Excerpts, infos and presale